alemán    
francés    
inglés    
euskera    
castellano    
Tuiter   Facebook  
Buscar 
Roncesvalles
Roncesvalles
 

XIIIÈME SIÈCLE

L´APOGÉE DE RONCEVAUX


Codex "La Pretiosa".


Depuis la fin du XIIème siècle, la Collégiale avait joui de la protection du roi Sancho VII el Fuerte, enterré dans la Chapelle de Saint Augustin, et d'autres nobles navarrais. La Collégiale possédait des droits de plus en plus élargis et la communauté des chanoines était devenue de plus en plus puissante, en concurrence avec le Chapitre de la Cathédrale de Pampelune. Dès la moitiés du XIIIème siècle, les Prieurs de Roncevaux ont été détenteurs du privilège pontifical pour porter l'anneau, la crosse et d'autres insignes de l'évêque. Le Prieur du Chapitre de Roncevaux devint la plus importante personnalité du clergé navarrais après l'évêque, ainsi qu'un des conseillers du souverain.

L'antagonisme de Roncevaux et le siège de Pampelune portaient sur la revendication d'indépendance de la Collégiale. Vers la fin du XIIIème siècle, lors des litiges et des allégations, la Collégiale a finalement vaincu et il a été évident qu'elle se composait d'une communauté de chanoines suivant la Règle de Saint Augustin, qui éliaient leur Prieur à vie parmi eux et qui administraient leur biens librement.

La richesse et le développement d'Orreaga-Roncevaux ont exigé l'organisation d'un système de percepteurs et l'établissement d'un organigramme administratif dont l'unité fondamentale était "la encomienda" (sorte de rente viagère). La présence d'Orreaga-Roncevaux traversait les frontières et, grâce aux donations et aux offrandes pieuses, ses domaines se sont étendus par toute la péninsule. Parmi ces donations, la Villa de Villagra (Léon) et Luimil (Castelomendo) au Portugal. De l'autre coté des Pyrénées, parmi ses possessions les plus importantes : Charing, à Londres, Santa María Mascarella à Bologne (en Italie) et plusieurs biens à Toulouse.

 

Cette période de puissance économique peut être aperçue de nos jours dans l'ensemble monumental. C'est pendant ce stade de splendeur et d'expansion que l'on a construit l'église de Saint Jacques, l'édifice hospitalier (Itzandegia) et l'église de Notre Dame, le cœur de la Collégiale. La richesse d'Orreaga-Roncevaux a augmenté avec l'arrivée de plusieurs œuvres, telles que l'Évangéliaire en argent et un coffre en argent doré à décor de filigrane, et la création du Codex "La Pretiosa", une compilation de documents de l'époque.

« XIIème siècle -|- XIVème siècle »